Forum rp sur les univers de Final Fantasy VII, VIII, IX, X, XI, XII, XIII et Valkyrie Profile.  
AccueilRechercherPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I'm your curer, Call me Conquest ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Solveig Dårlig Ulv

Conquest

Conquest

Messages : 4
XP : 3
Date d'inscription : 13/08/2018
avatar

MessageSujet: I'm your curer, Call me Conquest ...   Lun 13 Aoû - 19:17

Solveig « Aumas » Dårlig Ulv



Prénom : Solveig « Aumas »
Nom : Dårlig Ulv
Date de naissance / Âge : non applicable
Monde d'origine : Spira
Lieu de naissance : Dans un repaire Al’Bhed détruit depuis
Allégeance : Chaosythe
Rang : Conquest

Provenance avatar : Chubymi



Miroir Ô Miroir, montre-moi ce personnage !


Je me réveillais d’un long sommeil, depuis combien de temps avais-je l’apparence de la nuit ? Impossible de m’en rendre compte, le temps était passé me laissant jeune, mais changée, je sentais que mon corps n’était plus le même, comme s’il avait été détruit entièrement pour être reconstruit, je voulais voir a quoi je ressemblais maintenant, il le fallait, heureusement un lac se trouvait non loin, allons donc voir ce qu’il y a de l’autre côté du miroir…
Oh ? Mon visage était a la fois plus fin dans ses traits, mais semblait plus froid, non, au contraire il était expressif, il reflète à merveille les expressions que je veux lui donner, quand je souris mes yeux s’écarquillent, les commissures de mes lèvres se remontent et des pattes d’oies se forment dans la lignée de mon regard. Et quel regard, j’ai gardé mes grands yeux expressifs vert émeraudes, mais les spirales inhérentes à ma race elles ont disparu pour laisser apparaître autre chose. Cette apparence quant à elle était nouvelle, mais j’avais déjà remarqué quelques changements. Il était temps de parcourir le reste, je mesurais calmement mon nez, assez petit et fier de taille tout à fait raisonnable. Des joues, des oreilles aux nombres de deux, mais au contact plus soyeux et félin, le tout surplombé par une masse de cheveux m’arrivant très bas dans le dos, ça déjà c’était une première, avaient-ils poussés durant mon sommeil qui aurait dû être éternel ? Je n’avais pas cette réponse, mais tout du moins une chose était sûre, ils étaient devenus aussi verts que mes pupilles, sans doute un contre coup du don qu’on m’avait donné.
Cette nouvelle coupe était vraiment bizarre, je n’avais jamais réussi à laisser pousser si bien mes cheveux auparavant, ce n’était pas pour me déplaire, mes nouvelles oreilles à l’allure féline dépassant légèrement. L’eau du lac bougea légèrement venant toucher mes pieds, c’est à ce contact froid que mon corps frissonna et reprit vie par un courant électrique partant de mon pied remontant une jambe élancée et finement musclé, se dispersant au niveau de mon bassin pour activer, ma queue ainsi que mes muscles abdominaux permettant de tenir ma posture sans montrer le bout de leur nez caché sous une mince mais présente pellicule adipeuse. Le courant électrisa ma poitrine qui … visiblement avait triplé de volume pour devenir d’une taille indécente, le rouge me monta aux joues avec ces nouveaux attribus, puis la vague électrique parcouru mes épaules, mes longs bras et mes mains avant de remonter dans une grande vague jusqu’à mon visage, le réveillant, l’empourprant de la vie.
Je prenais peu à peu conscience de ma nudité, non pas par pudeur, mais le froid de la mort qui entourait cette clairière semblait vouloir reprendre la vie qui parcourait mes muscles à présent. Dans l’herbe non loin de moi se trouvait des habits que j’enfilais bien vite. Une tunique verte arrivant à mi-cuisse d’un genre fin et raffiné avec pour tour de coup un collier d’or. Une paire de gants m’attendaient aussi remontant juste avant les coudes. Je me regardais une nouvelle fois dans le lac, mes cheveux verts ressortant très bien sûr la tenue entièrement verte. Des pas se firent entendre derrière moi, c’était mon sauveur.
Je vins à lui et il me tendit une tiare, me disant que c’était la couronne de la victoire et que tant que je la porterais il serait à mes côtés et je serais victorieuse dans ma mission. Il me donna aussi une épée, mais mes mains ne savent pas tenir ce genre d’outil répondis-je il me regarda avec un air bienveillant, puis déclara « tu apprendras ». Je n’étais plus la jeune fille que j’étais alors, mon esprit était encore là, mais mon corps était maintenant celui d’une Miqo’te, prête pour la quête qu’on allait m’assigner bien que je ne susse pas encore ce que j’allais devoir faire.
Asseyez-vous sur le divan et parlez-moi de vous !


Vous voilà face au Dr Toufoufou, pas d'inquiétude c'est un gentil Mog qui va s'occuper de vous pendant ce moment intense de présentation !
Bref...
Une éternité passa entre mon réveil et ce moment cher docteur, je ne compte plus le temps qui passe. Le père m’a appris, non il m’a façonné à l’image que je devais avoir. Je suis la Conquête, je suis là pour gagner que ce soit en combattant ou rependant la maladie. Il m’a appris à être implacable et dédiée. Implacable dans ma vie, je ne laisserai pas passer d’affront à mon honneur ou celui de mes compagnons quels qu’ils soient, le message que j’apporte sur les mondes ne se délivrera pas seul et rien ne devra se mettre sur ma route, ma lame tranchera comme mon esprit tout ce qui se mettra sur ma route qu’il soit humain, animal, végétal ou mécanique, sa volonté sera accomplie. Dédiée, car je ne laisserais personne derrière moi, mes alliés seront choyés, tandis que mes ennemies ploieront sous mes coups. Ses enseignements sont un plus, néanmoins, je sens quelque chose au fin fond de moi, dans mes tripes quelque chose qui est enfouie et qui demande à sortir. J’ai envie de sortir et danser, de m’amuser, de serrer quelqu’un dans mes bras. Je veux follement vivre, vous pensez que je suis quelqu’un de bi-polaire pouvant passer du sérieux au rire en un quart de seconde ? Ou bien c’est un sentiment normal que d’être attachante avec mes amis et prête à tout détruire pour tuer mes ennemis ? Je ne sais pas quoi penser, l’autre jour j’ai rencontré quelqu’un qui me faisait rire, on a beaucoup parlé et c’était vraiment bien, puis un appel de la nature s’est fait sentir, non docteur pas celui qu’on a après avoir bu 4 litres de thé, quelque chose de surnaturel.

Bref, j’ai eu envie de toucher cet homme, de le serrer contre moi pour sentir sa chaleur me réchauffer, depuis mon réveil j’ai l’impression d’avoir toujours froid, il me manque quelque chose, comme s’il y avait un trou béant au milieu de ma poitrine là où devrait se trouver mon cœur. J’ai vérifié, j’ai bien un cœur qui bat, je dis ça car je vous connais vous vous dites médecin, mais vous aviez envie de vérifier mon cœur pour que je me déshabille. Mais je ne vous le conseille pas de toutes manières, j’ai embrassé la joue de cet homme et j’ai vu la malédiction qui plane sur moi, il est tombé malade et mourût peu de temps après. Cela m’a rendu affreusement triste et à la fois fier, quand j’étais plus jeune, je ne pouvais rien faire, à part piller des épaves et réparer des vieux trucs rouillés alors que maintenant j’ai du pouvoir, j’ai une mission, un but.

Je ne suis pas bipolaire vous savez, je veux juste des amis pour m’accompagner dans ma quête de conquête, je suis revenue uniquement pour le servir bien que parfois j’ai envie de faire une pause pour souffler et me détendre, je rêverais de m’allonger sur le haut de la tête d’un Xylomid, leur peau est toute douce vous savez bon la plupart des humains qui la toucheraient mourrait probablement dans l’instant, mais moi je résiste à ce contact car je comprends leur solitude, personne ne peut m’approcher alors que j’ai plus d’amour que de haine à revendre, j’aimerais des compagnons, alors que maintenant il me demande de partir seule répandre maladies et infections en attendant de trouver un royaume qui mérite mon attention que je devrais aider à devenir puissant et conquérir a son nom et sa gloire à lui seul.

C'est écrit dans votre karma...


Pour des raisons de mémoire défaillante c’est à votre bon serviteur le narrateur qu’il revient de conter cette histoire que notre aventurière à partiellement voir complètement oublié. Elle a toujours vécu dans la crainte de l’autre, dans la guerre contre Yevon et tous les tourments que Sin pouvait apporter aux pêcheurs qu’étaient les Al Bhed. Elle vivait dans le désert de Sanubia dans l’un des repaires Al Bhed. Ses parents étaient des chercheurs basiques sans grandes renommés, elle et son frère vivait tranquillement dans le grand repaire créé par le père de Rikku., elle avait probablement cherché avec cette dernière, mais elle ne pourrait même plus la reconnaître maintenant. En grandissant son frère était devenu un garde du repaire alors qu’elle ne faisait que faire des excursions pour ramener du matériel, chacun avait sa place. Cette nouvelle patrie pour les Al Bhed était dans le cœur de tous, Solveig elle n’avait pas connu l’ancienne et ne comprenait pas vraiment le pourquoi du comment tout le monde étais si attaché à cette cave où ils vivaient tous.

Puis vînt la mission que Cid avait décidé d’attribuer aux siens, sauver (contre leur volonté) les invokeurs, condamnant tout le monde à vivre avec Sin jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée pour le vaincre. Bien sûr des voix s’élevèrent contre cette idée, qui étaient-ils pour décider du sort d’une nation qui les avaient opprimés ? Pourquoi d’ailleurs les aideraient-ils ? Ils feraient mieux de rester en dehors de leur histoire, dans le désert Sin ne viendrait pas les chercher c’était sûr et certain et ils pourraient vivre en sécurité loin de Yevon qui voulait leur mort à tous, car ils cherchaient une autre manière de vivre grâce à la technologie.

C’est à cet instant qu’elle fût choisie parmi tous les mondes, elle comprit une chose, que la liberté valait tous les sacrifices et se lança dans un discours. Elle-même n’en revenait pas vraiment, elle prenait la parole en public, elle qui n’avait jamais osé parler aux autres et contre l’avis de ses paires et même de sa famille. Elle montra que se cacher, rester enfermé et enterré n’était pas la vie que son peuple méritait, qu’ils devaient absolument montrer la vérité au peuple de Spira en détruisant Sin, en sauvant les invokeurs de leur sort funeste et ainsi vivre en liberté au soleil, marchant aux côtes des autres peuples du monde, sans avoir peur d’être jugé, car on utilise la technologie ou de craindre d’être attaqué par des monstres. Son peuple voulait vivre libre, mais c’était perdu dans cette liberté, vivant enchaîné et en cage, il était temps d’agir et de faire partie du monde pour gagner cette liberté.

Son discours plu et elle fût même affectée aux équipes d’enlèvement, c’est pour ça qu’elle n’était pas là, lors de l’attaque du repaire, son frère fût tué en protégeant les invokeurs, ça aussi elle ne le saura jamais, elle était dans la forêt de Macalania. La mission ne se passa pas comme prévu, les prêtres de Yevon attendaient dans l’ombre et prirent son équipe en tenaille, elle fût poussée dans le vide et perdît connaissance. L’odeur nauséabonde, l’air pesant chargé de miasmes auraient dû lui mettre la puce à l’oreille quant à l’endroit où elle se trouvait, elle se rendit bien compte qu’elle était dans une mauvaise posture. Elle était tombée dans un nid de Xylomid, elle tenta de s’enfuir sachant que le combat était inutile malheureusement elle finit par tomber dans les vapes à cause de l’air trop chargé en mauvaises choses.

La mort ne lui fît pas mal, elle ne s’en rendit même pas compte, elle était en route pour devenir, elle aussi, une créature tentaculaire quand une main arrêta son retour et la happa ailleurs. Dans un endroit chaud, confortable, accueillant… vivant. Elle était dans un corps, alors que le sien avait été déchiqueté et dévoré, elle venait d’être réincarnée ? Sa mémoire commençait à s’éparpiller, des bouts entiers de son passé s’étirait dans son esprit jusqu’à se rompre et disparaitre comme s’ils n’avaient jamais existé. Quand elle rouvrit les yeux, son passé était disparu, pas entièrement, mais il lui serait presque impossible de retrouver le fil rouge du reste de ses souvenirs.

Un homme vînt à elle et se présenta comme le messager du Dieu Chaos, elle avait une mission à accomplir et elle avait été choisie grâce à sa résilience et son envie de liberté, libre, elle le serait, elle aurait son libre arbitre, tout ce qu’elle aurait à faire c’est vivre et parcourir les mondes. Elle ne comprit pas la notion de plusieurs mondes, elle le découvrira bien assez tôt. Elle ne le savait pas encore mais cette seconde vie serait agrémentée d’une malédiction, elle disperserait la maladie dans son sillage et lorsqu’elle trouverait enfin quelqu’un pour résister à sa malédiction son pouvoir serait révélé. Il lui apprit tout ce qu’il fallait savoir sur les passages entre les mondes, sur les combats, car elle allait devoir se battre. Elle n’aimait pas l’idée de tuer des êtres vivants, mais sa magie se nourrirait d’eux, elle n’avait donc pas le choix que de se nourrir, son expérience de la mort l’avait laissé traumatisée quelque peu et depuis elle ne pensait plus qu’à vivre l’instant présent et surtout ne pas penser à ce qui pourrait lui arriver si elle rencontrait de nouveau des créatures dangereuses.

L’homme lui enseigna tout ce qu’elle devait savoir sur les différents « jobs » et comment maîtriser les siens et le grand pouvoir qui lui était confié pour qu’elle puisse réussir sa mission. Il lui confia aussi un animal de compagnie, une sorte de Xylomid de la taille d’une peluche, mais bien vivante, une sorte de compagnon dans sa solitude étant donné qu’elle ne pourra toucher personne sans risquer la mort de l’individu. Pour elle qui veut s’amuser et parcourir les mondes qui lui ont été décrit comme aussi beaux que dangereux, cela sera très rude de le vivre seul, la compagnie de ce petit Xylomid lui sera d’une grande aide. Il est assez étrange de voir qu’elle ne garde pas de rancœur vis-à-vis de l’espèce qui l’a tué, enfin ses souvenirs confus ne la laisse pas vraiment avoir une quelconque haine envers eux.

Une fois prête elle se fît emportée par un rayon lumineux vers les contrés idylliques de Spira pour commencer son pèlerinage. Elle atterrit plus ou moins en douceur tombant à la renverse, son mini Xylomid lui tombant lui littéralement sur le visage. Elle se releva observant les alentours, un curieux sentiment d’être à la maison se faisait sentir en elle malgré le fait qu’elle n’arrivait pas à définir l’endroit exact de son arrivée.


Parlez-nous un peu de vous, joueur !

Prénom et/ou pseudonyme : ZePuPepPeTMasTeR
Âge : 28
Disponibilité : Un peu tout le temps
Comme nous avez-vous trouvé ? Clarky
Les mots codes * : Validé par Fafnir
Votre expérience RP ? Depuis mes 15 ans, space op’ et résident evil principalement forum.
Question subsidiaire... Cookies ou donuts ?! CRUMBLE !

* Information obligatoire
Revenir en haut Aller en bas
Fáfnir

Grand Dragon qui des fois crache du Feu !

Grand Dragon qui des fois crache du Feu !

Messages : 594
XP : 10057
Date d'inscription : 06/07/2017
Age : 38
Localisation : Devant mon Fruit
avatar

MessageSujet: Re: I'm your curer, Call me Conquest ...   Jeu 16 Aoû - 14:47

Bonjour et bienvenue sur Crystalized Destiny !



Waw, une bio bien complète et d'un personnage original et intéressant en plus ! On peut dire que ça donne vraiment envie de lire le rp !

Je ne vais pas m'étaler, je valide de suite, bien qu'avec qu'un peu de retard !

N'hésite pas à venir sur le Discord pour qu'on établisse la fiche technique !
Par contre, ton avatar n'est pas aux bonnes dimensions. Ce n'est pas bien grave mais ça fait bizarre. ^^


Présentation validée !


Et bon rp !
Revenir en haut Aller en bas
http://crystalized-destiny.forumactif.com
 
I'm your curer, Call me Conquest ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» Call of Chtulhu LCG
» ~ call me maybe (baptiste)
» Quel est votre Call Of Duty préféré?
» Pokémon Conquest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crystalized Destiny :: Règlement, explications, vie du forum :: Les citoyens des mondes :: Fiches validées-
Sauter vers: