Forum rp sur les univers de Final Fantasy VII, VIII, IX, X, XI, XII, XIII et Valkyrie Profile.  
AccueilRechercherPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Direction la forêt de Grandidi (feat Azenor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Morrigan Grimsdottir

Prêtresse d’Ymir

Prêtresse d’Ymir

Messages : 3
XP : 2
Date d'inscription : 16/03/2018
avatar

MessageSujet: Direction la forêt de Grandidi (feat Azenor)   Jeu 29 Mar - 22:07

Il était tard, presque deux heures du matin, la pleine lune luisait à travers la fenêtre, éclairant la pièce presque comme en plein jour. Le feu crépitait dans la cheminée en pierre, car il faisait froid en cet hiver. La pièce était ronde, remplit de bibliothèques pleines de livre en tous genres : herboristerie, magie, histoire, faune, flore etc, etc.  Il y avait également des plantes, des fioles. Morrigan avait également un fait-tout pour travailler, mais aussi se préparer à manger.  Dans cette pièce, il y avait tout ce qu’il fallait pour travailler sans avoir à se déplacer.

Ce soir, Morrigan travaillait tard, comme les soirs précédents. En effet, cela faisait deux semaines qu’elle se couchait tard et se levait tôt, entre la création de potions pour ses clients. En effet, chaque personne avait besoin de quelque chose, comme des potions contre diverses maladies ou bien pour se teindre les cheveux ou encore des sorts d’invisibilité et les clients payaient bien, c’était un bon moyen de se faire de l’argent. Il y avait aussi le seigneur Svingard qui lui demandait des conseils. Enfin, il y avait eu cette pluie étrange qui avait quelque peu détraquée ces sorts et la forçait à s’entraîner pour réapprendre à les utiliser, du moins c’est ce qu’elle en avait déduit. Il lui fallait également étudier le phénomène.

Mais la fatigue et la solitude commençait à se faire sentir. Elle se dit qu’elle devrait sûrement sortir et faire un peu la fête, mais ce ne serait pas pour ce soir. Sa vue commençait à se troubler, lorsqu’on frappa à la porte, mais elle ne réagit tout d’abord pas et un deuxième coup retentit. Elle releva la tête et indiqua à la personne qu’elle pouvait entrer. Et la voix qui s’éleva en entrant surpris la magicienne.


Salut Morrigan.

Elle se retourna et vit Liara débarquer, ainsi que le sourire affiché sur son joli visage. Cela faisait un mois qu’elles ne s’étaient pas vues et elle devait avouer qu’elle lui manquait un peu, peut-être beaucoup même, mais elle n’aimait pas avouer qu’elle l’aimait, car elle n’avait pas du tout envie de s’engager et, le boulot aidant, elle n’avait pas eu de partenaire depuis qu’elles s’étaient quittées, ce qui était assez rare. Elle lui répondit avec un large sourire.

Salut Liara. Je suis contente de te voir.

Liara sourit de nouveau, mais son expression parut vite triste et elle répondit.

Moi aussi, mais je ne reste que cette nuit. Demain, je dois repartir. Je suis venue te livrer un message d’Ymir. Depuis la destruction du conclave, les magiciens sont soit éparpillés, soit morts.  Il souhaite réunir les derniers pour les protéger et former un nouveau conclave. Le seigneur Svingard se propose de les accueillir.

Par contre, ils sont difficiles à repérer, mais l’une d’entre elle est semble-t-il moins discrète.  Elle a été repérée dans la forêt Grandidi. Il paraît qu’elle est dangereuse, mais je sais aussi que nous ne sommes pas les seuls sur cette piste. Nous devons la trouver vite. Il faut partir demain dans la matinée.

Morrigan n’était guère enchantée de cette nouvelle car elle passerait peu de temps avec Liara et ne la reverrait pas de sitôt. Mais Ymir lui attribuait une tâche et elle devait la réaliser. Elle acquiesça de la tête puis alla servir deux verres d’alcool de menthe rouge qu’elles burent en se racontant ce qu’elles avaient fait, avant de s’embrasser et de passer la nuit ensemble. Elles s’endormirent vers cinq heures du matin, alors que le soleil pointait le bout de son nez et se réveillèrent cinq heures plus tard. C’était la meilleure nuit depuis des semaines et la meilleure avant les semaines à venir, car elles ne se reverraient pas avant quelques temps.  Liara était déjà debout, nue et Morrigan la détailla du regard avant de se lever à son tour, de se diriger vers elle pour l’enlacer et l’embrasser.

Puis elle s’habilla, toujours chiquement et se dirigea vers la table sur laquelle reposait deux plateaux qui avaient été amenés par une servante avant qu’elles ne se réveillent. Il y avait du pain, des œufs, des fruits qu’elle dégusta en compagnie de Liara, sans dire un mot, trop préoccupée et trop triste. Une fois le repas terminé, elle se leva, prépara son paquetage, car il était l’heure de partir. En effet, la caravane n’allait pas tarder à s’en aller et elle voulait en profiter pour gagner du temps. Morrigan dit au revoir à Liara avec un long baiser langoureux. Elle descendit vers la porte où la caravane s’apprêtait à partir et monta dans un des véhicules qui partit en direction de la forêt de Grandidi.
Revenir en haut Aller en bas
Azenor Aingeal

Black Druidess

Black Druidess

Messages : 7
XP : 2
Date d'inscription : 28/02/2018
Age : 33
Localisation : Quelque part...
avatar

MessageSujet: Re: Direction la forêt de Grandidi (feat Azenor)   Ven 30 Mar - 15:50

Le bruit des oiseaux résonnait, la nature luxuriante éclairait de sa couleur verte la maison de Azenor.  Qui n'était pas dans son chalais. Elle était en train de relever comme chaque jour ses pièges. Elle avait beau respecter la nature, elle devait se nourrir et elle n'était pas végétarienne. Elle vérifia entre deux fougères celui qu'elle avait placé pour les lapins et bingo elle en avait attrapé un. Soudain non loin de là dans une prairie, des feuillages bougèrent et la sorcière se figea automatiquement, elle était toujours sur la défensive car traquée... Mais ce ne fut qu'une petite biche qui sortait des fourrés pour se nourrir et surtout s'abreuver à la petite rivière qui coulait là.

Azenor s'en servait également pour se baigner lorsqu'elle en avait envie ou bien encore s'y désaltérer. Puis aujourd'hui elle cherchait des herbes pour ses potions, tout en même temps me direz vous mais quand on vit recluse comme elle, il faut bien tout chercher dans la nature ce dont on a besoin.

Elle cherchait de la ciguë plante pour faire des poisons. La sorcière n'était pas qu'une brute qui tuait tout le monde, elle aimait aussi être faux cul et tué avec les plantes, parfois en douceur, mais selon la plante cela pouvait être une agonie lente et très douloureuse. Et cette plante était justement dans la clairière. Elle était haute et avec des fleurs blanche, les fruits qu'elle donne sont verts et très toxique avec quelques grammes. Lorsque sa racine est utilisée, elle provoque des désordres intestinaux dans l'heure, des vertiges et maux de têtes et enfin la paralysie, un cocktail des plus détonnant si elle voulait tuer un de ses ennemis ou toute personne qui voudrait s'en prendre à elle. Elle cueillit la plante entière avec sa racine. Pas de chance pas de remède, enfin peut-être se saouler ou encore boire beaucoup de thé ou autre liquide pour l'éliminer par les voies naturelles, mais encore fallait-il le savoir...

Elle retourna à sa maison de bois pour y déposer ses victuailles ainsi que la plante. Un feu crépitait dans la cheminée, elle se posa rapidement dans un des fauteuils qui étaient devant le feu et soupira. Il faisait un temps splendide et une soudaine envie de se baigner se fit sentir. Au moins Azenor savait qu'elle était crainte du genre humain et s'entendrait certainement pas à trouver quelqu'un. Oui sa maison était en bois mais relativement grande et discrète. L’intérieur était spacieux et rustique. Elle avait je ne sais combien de chambres et une grande cuisine où étaient disposées toutes ses fioles et la marmite était suspendue sur le feu dans la cheminée. Sa chambre à elle était à l'étage d'inspiration médiévale avec un grand coffre a côté de son lit, la ou elle mettait ses armes et sabre... Épée japonaise qu'elle ne quittait jamais pour ainsi dire. Lorsqu'elle se couchait il était sous son oreiller.

Bref, elle se releva, et alla lentement jusqu'au bord de la rivière, détacha ses longs cheveux roux qui lui descendaient jusqu'à ses reins, et commença à se déshabiller lentement. Elle enlevait ses vêtements de cuir dans une grâce insoupçonnée. Sur le coup, elle pensa que la compagnie d'un homme serait agréable et à dire vrai, cela faisait un moment qu'elle ne s'était pas amusée et elle devait avouée qu'elle était légèrement en manque... Bref une fois nue, elle mit un pied dans l'eau cristalline... L'eau était fraîche et pure. Cela lui ferait du bien. Ses seins se dressèrent légèrement au contact du liquide froid. Puis elle nagea, l'eau coulait calmement et l'on pouvait facilement se baigner... Elle plongea pour mouiller ses cheveux qui flottaient tout autour d'elle telle une cascade. La elle était bien dans son élément la nature. Parfois elle en oubliait qu'elle était maléfique...
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan Grimsdottir

Prêtresse d’Ymir

Prêtresse d’Ymir

Messages : 3
XP : 2
Date d'inscription : 16/03/2018
avatar

MessageSujet: Re: Direction la forêt de Grandidi (feat Azenor)   Lun 9 Avr - 10:27

Avant de filer, Morrigan eut la description de la magicienne qu’elle devait rechercher. Celle-ci était rousse, belle et d’après les rumeurs, relativement puissante. En effet, elle serait à l’origine de plusieurs morts dans un village et elle vivait dans la forêt. Liara n’avait pas capturer cette magicienne, car elle était une espionne et une éclaireuse d’exception, capable de se fondre dans le moindre élément, d’ailleurs elle avait appris les rudiments de la magie pour intégrer l’académie des mages. Mais elle n’était pas guerrière et elle et ses éclaireurs n’auraient sûrement pas fait le poids en combat.

Avec cette description, Morrigan ne peinerait pas à trouver la femme, mais elle ne connaissait pas la forêt de Grandidi. Heureusement pour elle, un éclaireur de Liara l’accompagnerait afin de rencontrer les deux derniers espions encore entrain d’observer la cible. D’ailleurs, celui-ci s’assit à côté de la brune. Ils discutèrent tout du long du voyage qui dura trois jours.  Trois jours de trajets, de repos pour les invités et de questionnement pour Morrigan.

En effet, elle se demandait bien comment elle pourrait aborder une sauvage qui vivait dans la forêt sans risquer l’affrontement et si elle était toujours aussi puissante qu’avant. En effet, depuis cette fameuse pluie, elle avait dû revoir ses talents, réapprendre à lancer des sorts comme il fallait et d’ailleurs c’était quoi ce phénomène ? Elle n’avait eu que des bribes d’informations là-dessus. Mais cela avait détraqué ses pouvoirs et elle les avait réappris.

Une fois arrivés à destination, l’éclaireur et Morrigan descendirent du transport et se dirigèrent vers une petite butte où se situaient les deux hommes et surplombait un cour d’eau. Les trois éclaireurs se saluèrent et Morrigan en fit de même, sur un ton un peu sec et déterminé.


Bonjour, quelles sont les nouvelles.

Surpris, les éclaireurs répondirent.

Vous devez être Morrigan. Liara nous a beaucoup parlé de vous.

Beaucoup parler ? Cela signifiait quelque chose, car elle n’était pas très loquace.

La cible est ici dans la rivière à une centaine de mètres. Tenez regardez.

L’homme tendit des jumelles à la magicienne et elle jeta un coup d’oeil à la situation et elle n’en fut pas moins surprise. La magicienne prenait son bain dans la rivière et il fallait avouer que la description de Liara était des plus vraies. Elle observa une trentaine de secondes avant de rendre les jumelles aux éclaireurs et en déduisit qu’il serait sûrement très intéressant de discuter avec elle. Elle décida d’y aller et dit aux éclaireurs.

Restez dans les parages. Je vais y aller.

Elle descendit la petite butte et marcha jusqu’à la rivière, attrapa une brindille qu’elle mit dans sa bouche. Une fois arrivée, elle laissa la jeune femme finir de prendre son bain. Il aurait été en effet malvenu de l’interrompre. Pendant ce temps, elle s’assit contre un arbre, profitant des quelques rayons de soleil qui traversait la cime de la forêt. Elle croisa les jambes et plongea son regard dans l’eau. Le bruit de l’eau et des oiseaux et le calme qui régnait était apaisant et amenait à la sérénité. Un séjour en forêt faisait du bien après trois semaines en vivant quasiment recluse dans sa tour d’ivoire faite de pierre. Elle patienta donc calmement et sereinement que la magicienne sorte de l’eau sûrement surprise de voir une âme dans ces bois.
Revenir en haut Aller en bas
Azenor Aingeal

Black Druidess

Black Druidess

Messages : 7
XP : 2
Date d'inscription : 28/02/2018
Age : 33
Localisation : Quelque part...
avatar

MessageSujet: Re: Direction la forêt de Grandidi (feat Azenor)   Lun 16 Avr - 21:48

Azenor continuait quant à elle de nager tranquillement. Elle se sentait observée certes et avait ressenti une présence mais tant que ces derniers ne tentaient rien, elle ne dirait rien. Elle était dans son élément, sur son terrain qu'elle connaissait par cœur. En l’occurrence elle pouvait envoyé une boule de feu et les cramés d'un seul coup si elle le voulait.

Mais curieusement, elle n'était pas forcément d'humeur à tuer aujourd'hui. Tout ce qu'elle voulait c'était être tranquille. Mais surtout réfléchir à son plan de vengeance face aux humains qui la traquait sans relâche.. Cependant, elle fit une petite démonstration de force lorsqu'elle aperçu un cerf s'approcher : d'un geste de la main, elle étrangla ce dernier, mais ne le crama pas, ce serait son repas de ce soir... L'animal s'écroula à Terre, sans avoir le temps de souffrir car la sorcière lui craqua la nuque d'un seul coup de main si l'on pouvait dire... C'est avec un petit sourire de satisfaction, qu'elle sortie de l'eau toujours nue.


Elle avait vu l'autre femme arrivée, et s'installer comme si de rien était et Azenor l'ignora dans un premier temps, elle se sécha, égoutta ses longs cheveux roux. Puis une fois cela fait, elle fixa l'étrangère un brin amusée, limite moqueuse.

- D'habitude on m’envoie un homme et non une femme... Vous pouvez retourner voir Angus et lui dire d'arrêter ses conneries sous peine d'avoir de gros soucis...

Son air était soudainement sombre et l'on pouvait sentir une certaine tension dans l'air comme électrique... Les dernières paroles étaient sérieuses visiblement.  Angus était le proprio d'une sorte de taverne de joie mais mixte et d'habitude, il lui envoyait de charmants jeunes hommes qui lui suffisaient amplement pour son plaisir, mais il jouait avec le feu. A moins que cette femme ne soit quelqu'un d'autre et à voir ce qu'elle lui voulait...

Enfin bref, Azenor se rhabilla, elle s'en fichait de la nudité et était très à l'aise avec cela. Elle enfila ses vêtements de cuir noir et renoua sa chevelure de feu... La sorcière alla chercher sa proie, qu'elle mit sur ses épaules s'arrêta et dit à l'étrangère d'un ton un peu sur la défensive :


- A moins que vous soyez là pour autre chose, que me voulez-vous au juste ?

Azenor fixait l'inconnue et attendait que cette dernière se présente et surtout si elle était une menace ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Direction la forêt de Grandidi (feat Azenor)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Direction la forêt de Grandidi (feat Azenor)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bande] Gobelins des forêts
» [HRP] Description de la forêt
» Une petite leçon dans la forêt
» Quel leadership , quelles pratiques de direction pour Haiti?
» Que signifie direction de la circulation de la PNH ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crystalized Destiny :: Toute l'histoire :: Dol :: Continent d'Esthar-
Sauter vers: