Forum rp sur les univers de Final Fantasy VII, VIII, IX, X, XI, XII, XIII et Valkyrie Profile.  
AccueilRechercherPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 N'Mis Nas'Tral ou Mistral la réincarnée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
N'Mis Nas'Tral

Eternelle Réincarnée

Eternelle Réincarnée

Messages : 2
XP : 0
Date d'inscription : 19/03/2018
avatar

MessageSujet: N'Mis Nas'Tral ou Mistral la réincarnée   Lun 19 Mar - 20:27

N’Mis Nas’Tral (Mistral)



Prénom : N’Mis
Nom : Nas’Tral
Date de naissance / Âge : 27
Monde d'origine : Hydaelyn
Lieu de naissance : Région Sauvage loin d’Eorzéa
Allégeance : Cosmogoth
Rang : Eternelle Réincarnée

Provenance avatar : Personnage Personnel FF XIV. Image de Mithra sur Deviant Art.



Miroir Ô Miroir, montre moi ce personnage !


Comment reconnaître Mistral me dites vous ? Rien de plus compliqué dans certains cas, un peu dur de la voir dans une grande foule par contre.
Physiquement parlant, N’Mis est grande, très grande pour une Mi’quote. En effet, elle mesure 1m62 ce qui fait d’elle presque une grande femelle Mi’quote. Après tout, sa race n’est pas forcément la plus grande, surtout les femmes. Appartenant a la Tribu du Soleil, N’Mis en possède la couleur de peau, autrement dit plutôt claire. Non pas que sa peau soit blanche mais chez les humains elle paraîtrait très pâle en tout cas. Elle possède une chevelure d’un blanc immaculé et cela la rend facilement discernable généralement. Au niveau du corps, elle possède tout ce qu’il faut pour charmer les hommes. Une poitrine généreuse mais pas trop grande et un taille fine mais pas trop non plus. Une très belle femme il faut le reconnaître.

Sinon au niveau des détails nous avons les yeux déjà. N’Mis ignore pourquoi mais ses yeux reflètent son état émotionnel. Portant généralement un cache-œil sur l’œil gauche (qui est aveugle), elle laisse bien visible son autre œil qui est d’un bleu azur magnifique. Mais celui change de couleur dans deux situations. Lorsque la jeune femme explose de sentiments, que ce soit colère, joie ou même amour, celui-ci se teinte d’un rouge qui se mélange au bleu. Ce qui fait que son œil est bicolore lors de ses instants émotionnels forts. Lors d’un combat par contre, son œil démontre sa grande concentration en devenant d’un orange clair.

Après que reste-t-il à décrire ? Ses vêtements ? D’accord. Mistral aime beaucoup sa tenue de voyage, confortable et surtout pratique pour se battre. Celle-ci est certes assez complexe mais son état multi-usage la rend parfaite aux yeux de la jeune femme. Alors dans l’ordre nous avons : un corset rougeâtre avec par dessus une tunique alternant gris et blanc. La tunique descend jusqu’aux genoux a l’arrière. Pour les jambes N’Mis porte une jupe courte classique Mi’quote. Elle porte également de très longs bas, noirs et blanc en haut, remontant jusqu’au milieu des cuisses. Come chaussure la jeune femme a adopté une paire de bottes hautes. Sinon, elle porte aussi une petite cape noire autour du coup et sur les épaules. Afin de compléter son attirail, des gants protègent ses deux bras les deux remontant au dessus des coudes. C’est à peu près tout. Ah si, Mistral porte une ceinture de cuir noir de sa hanche gauche jusqu’à bas de l’ourlet de sa tunique. Elle y attache le fourreau de son sabre. Certes, divers ornements en cuivre sont visibles sur sa tenue mais c’est tout. Il lui arrive rarement de porter des bijoux aussi.

Sinon il y a un détail que vous ne manquerez pas de voir si jamais vous pouvez la voir dans un minimum d’habits. Il s’agit d’une immense marque de brûlure dans son dos. Jamais elle n’en parle et on ignore si elle se rappelle d’où elle vient. Et je crois que c’est tout ce que je peux vous dire sans heurter la sensibilité des plus jeunes.
Asseyez-vous sur le divan et parlez moi de vous !


Comment décrire N’Mis, Mistral pour la plupart ? Question difficile. Disons qu’elle possède deux personnalités qui, non, ne s’inter changent pas. Son caractère a grandement changé suite a un événement de son enfance. Mais qui sait, elle pourrait redevenir comme avant aussi je m’en vais vous parler de son ancien comportement et l’actuel. Et bien sûr commençons par l’ancien. Ah aussi petit détail que j’allais oublier : son comportement est influé par ses anciennes incarnations. EN effet Mistral s’est réincarnée et conserve quelques souvenirs parfois de ses anciennes vies.

Donc voici : la jeune Mistral était gai et joviale. Toujours partante pour jouer avec les autres, elle adorait se faire de nouveaux amis. Jamais elle ne rechignait à la tâche, jamais elle envoyait paître autrui. Toujours polie et aucun mot blessant ne provenait d’elle. Elle était béate d’admiration pour ses parents et les idolâtrait comme eux l’idolâtrait elle. Bien que d’une honnêteté incroyable pour une enfant, Mistral savait garder un secret du fait qu’elle en possédait un qui changea totalement sa vie le jour ou celui-ci fut dévoilé. Et après cet événement, la personnalité de la jeune Mi’Quote changea partiellement. Mais ceci n’est pas à voir ici.

Et ainsi, bien qu’elle ait conservée son envie de jouer, sa curiosité enfantine et sa gentillesse, Mistral se mit à haïr ses parents de tout son être. De plus, elle renia tous ses amis et ne chercha plus à s’en faire. Elle n’accordait plus sa confiance a qui que ce soit et ce fut le cas pendant quelques années. Mais à présent, même si elle n’accorde que très peu sa confiance, elle fait d’instinct preuve de respect envers les combattants puissants, chose qu’elle admire beaucoup.

Sinon, question relations, Mistral est très, mais très, pauvre. Elle n’a aucun ami et ne peut se targuer ne serait-ce que d’avoir un compagnon de route. Après, au niveau sentimental, j’aimerais vous dire qu’elle aime une personne en particulier mais … non. Encore qu’il semblerait qu’elle semble plus s’intéresser a la gente féminine que masculine, sûrement du fait de son passé.

De plus, si vous croisez son chemin, sachez qu’elle pourrait totalement vous ignorer mais faites un tour de force devant elle et elle souhaitera vous suivre quelques temps jusqu’à ce qu’elle n’ait plus rien à apprendre de vous. Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous voulez qu’elle reste avec vous longtemps.

C'est écrit dans votre karma...


J’espère que vous êtes bien installé car cette histoire est longue. Elle s’étale sur plusieurs décennies et surtout sur plusieurs mondes. Je commencerai donc par le passage le plus ancien, ou presque. Cette chère Mistral se réincarne de temps à autre et parfois, des siècles plus tard et généralement dans un monde différent du précédent. Aussi je ne vous parlerais pas de toutes ses vies. Deux vies de cette jeune femme font état de référence pour son passé. Toujours elle a été une femme animale mais pas toujours chat. Sa première vie faisant d’elle une femme loup et la précédente une femme chat.

Lors de sa vie de femme loup, Mistral était née dans une famille aisée. Le monde se nommait Nimuria. Dans ce monde se côtoyait les dieux, les demi-dieux et les mortels. Sa famille était une famille de sang noble dirigeant une partie de ce monde. En l’occurrence, de par leur statut de Loup-garou, en tout cas c’était ainsi qu’ils étaient nommés, sa famille régnait sur la portion du monde perpétuellement plongées dans un hiver glacial. Durant cette vie, la jeune femme vécue non pas comme une princesse mais presque comme une servante. Sa mère, qui était la dirigeante de la famille, trouvait Mistral trop semblable à elle et craignait pour sa place de cheffe. Aussi persécutait-elle sa fille. Quand bien même Mistral aurait pu lui en vouloir, cela ne fut pas le cas. La jeune femme put vivre comme son peuple et le jour ou sa mère décida de se débarrasser définitivement d’elle, elle s’enfuit de la maison pour voyager et découvrir comment vivait le reste du monde. Certes cela pouvait paraître effrayant mais N’Mis aimait les découvertes et surtout, malgré la peur de sa mère elle était éduquée et forme dans les arts de la guerre. Aussi n’eut-elle aucun mal à prendre place dans une guilde de mercenaire afin de se faire de l’argent tout en voyageant. Et c’est ainsi que la jeune femme vécue pendant près de dix ans.

Après un long moment a travailler et voyager pour le compte de la guilde, Mistral eut l’honneur d’avoir de l’avancement. N’ayant jamais eu la prétention de vouloir monter en grade, elle avait tapé dans l’œil de la cheffe de guilde, une femme-requin. Non, pas dans le sens romantique, juste dans le sens professionnel. Comme Mistral restait discrète sur son passé et ses envies, elle n’avait que peu de relations en dehors de la guilde. Mais la cheffe reconnaissait son talent et décida de faire d’elle sa lieutenante si l’on peut dire. Avec ce nouveau poste vint de meilleures missions, certes, mais aussi tout un lot de devoirs qui permirent à Mistral de dévoiler une partie de son éducation noble. Ayant la tâche de distribuer les différentes missions aux autres membres, elle se devait de connaître leurs forces, leurs faiblesses et leur caractère. Du fait de sa discrétion, personne ne comprenait la décision de la cheffe. Mais lorsque N’Mis démontra ses grandes connaissances de chacun des membres, ils se plièrent a la décision de la patronne. En plus de ce devoir, la jeune femme eut plusieurs fois la possibilité de partir en mission avec la patronne et il fallait reconnaître que cette femme-requin ne reniait en rien son coté requin. Une véritable chasseuse sanguinaire et sans pitié pour les malfaiteurs. Le respect de N’Mis était évident. Et la vie aurait put continuer longtemps ainsi, Mistral aurait put devenir la nouvelle cheffe, gagnant toujours plus de prestige, construisant des relations, mais le destin n’est pas toujours généreux toute la vie durant d’une personne. Et il se trouve que cinq ans après sa montée en grade, la jeune femme se retrouva dans une situation qui signa sa première mort. Laissez-moi-vous détailler ces événements.

Mistral et la cheffe de guilde, dont elle ignorait toujours le nom (personne ne connaissait son nom en vérité), étaient partis toutes deux pour une expédition punitive envers un gang de voleurs Loup-garou. Et malgré les relations de la guilde avec divers réseaux d’informations, il se trouve que cette bande de voleurs opéraient sous la protection d’une personne ayant un grand pouvoir. En l’occurrence la mère de Mistral. Celle-ci cherchait a agrandir le territoire de sa famille et quoi de mieux que de rendre les terres invivables pour facilement en prendre le contrôle pour ensuite prouver que c’était une machination. En tout cas, les deux femmes arrivèrent au camp de bandit. Commença alors une bataille féroce où les deux mercenaires firent un véritable carnage. Mais lorsque vint la protectrice de la bande, tout dérapa. La mère louve fit face à la femme requin. Et malgré la puissance de la cheffe de guilde, elle ne put remporter le combat contre la noble. Pendant ce temps, Mistral était coincée face a tout un groupe de garde Loups, bien plus forts que les bandits. Et lorsque la jeune femme vit sa protectrice périr de la main de sa génitrice, elle explosa de rage. Elle tailla son chemin vers sa mère et alors que celle-ci profitait de sa victoire, elle prit la lame de sa fille au travers de la gorge. Retirant la lame, agonisante à son tour, elle lança une malédiction sur sa propre enfant.
« Que jamais ne te sois accordé le repos de la mort. Qu’à jamais ton âme soit tourmenté par le remords. Pour l’éternité tu connaîtras la douleur de la vie et elle se terminera toujours tel un météore. »
Tels furent les derniers mots de la reine louve. Epuisée par le combat, Mistral s’effondra aux cotés de sa protectrice et ensemble elles quittèrent cette vie, ayant l’âme en paix, car toutes deux ont protégées leur monde, chacune souriant a l’autre alors que leurs dernières forces s’échappaient telles l’eau de la rivière. Hélas, si la mère louve n’avait été qu’une mortelle, jamais sa malédiction n’aurait pu être crédible. Mais il se trouvait qu’elle était une demi-déesse, et que donc son père, qui se trouvait être le dieu du temps, décida d’exaucer la prière/malédiction de sa fille et c’est ainsi que l’âme de Mistral ne put rejoindre le monde des morts. Son âme dériva des siècles avant de se réincarner une première fois. Puis a sa mort, son âme dériva de nouveau, répétant ce cycle a chaque mort, vie de la jeune femme. Malheureusement, la jeune femme ne garda aucun souvenir de cette malédiction et donc ne peut chercher a s’en détacher. Vint enfin sa précédente incarnation.

Cette précédente incarnation influa grandement son comportement actuel. A cette époque, Mistral était une Mithra dans un monde nommé Vana’Diel. Elle y vécue comme une aventurière et affronta beaucoup d’ennemis, toujours plus puissants les uns que les autres. Mais revenons au point de départ.
La jeune Mithra durant cette vie, vit le jour au sein d’un clan très petit et, hélas, bien pauvre. N’ayant pas les moyens de la nourrir, ses parents l’abandonnèrent sur le palier d’une maison. Elle y fut élevée et malgré le fait que ses parents soient des Humes, jamais elle ne s’est posée de questions. Le jour où ses parents prirent la décision de lui dévoiler la vérité, celle-ci leur annonça qu’elle désirait partir a la recherche de ses vrai parents. Prit par surprise, ils ne surent quoi dire au premier abord mais ses parents adoptifs étaient compréhensif et lui accordèrent ce droit. Mais il lui fut imposé une condition, elle devait d’abord apprendre à se défendre un peu. Son père ayant été un ancien militaire, il lui apprit les rudiments du maniement de l’épée, de la lance, du sabre et de la dague. Elle apprenait avec une facilitée déconcertante mais après tout, ce n’était pas la première fois qu’elle apprenait ce genre de choses. Et sûrement pas la dernière. Avant de partir, elle expliqua deux choses à ses parents. La première était qu’elle avait toujours su qu’ils n’étaient pas ses parents biologiques. Mais que malgré tout ils furent, sont et seront toujours ses vrais parents. La seconde est qu’elle avoua avoir eu des visions d’événements anciens qui semblaient être des incarnations précédentes d’elle-même. Aussi, ses parents biologiques étant un clan de Mithra de l’ombre, ils possédaient une puissante magie et pourraient surement répondre a ses interrogations.

Commença alors pour la jeune Mithra un long voyage qui fut jalonné de rencontres, de joie et de tristesse, de peur et de surprise, de découverte et de redécouverte. Mais comme toujours, une vie se doit bien de s’achever un jour. Mais nous n’y sommes pas encore. Alors qu’elle voyageait, Vana’Diel fut prise dans une série d’événements ayant un grand impact sur l’ensemble de son territoire. J’aimerais vous les décrire, mais d’ici a ce que j’ai terminé, nous serions déjà retourné a la poussière. Aussi vais-je mentionner deux événements importants. Le premier fut que Mistral avait rejoint une guilde d’aventuriers afin de parfaire ses connaissances en matière de combat. Et avec le temps sa guilde prit de l’ampleur et toujours plus d’ampleur. Et alors que Vana’Diel tremblait suite a de nombreux événements, Bahamut le Dragon revint a la vie. Et la guilde la jeune femme partis l’affronter. Tous ensembles ils eurent raisons de la créature et purent rétablir la paix temporairement en leur monde.

Puis vint le second événement qui marqua la fin de cette 4ème vie. Alors que les Cristaux-Mères s’affolaient, un accès vers un monde que beaucoup considéraient comme disparut était apparu. La guilde de Mistral voulut explorer ces nouveaux lieux. Et alors que le groupe de la Mithra empruntait un des passages permettant de s’y rendre, une chose incroyable se produisit. Comme ils passaient d’une dimension à une autre, des choses étranges peuvent arriver. Et hélas ce fut funeste pour la jeune femme. En effet pendant le voyage, elle sentit ses forces l’abandonner rapidement. Puis alors que le groupe arrivait à destination, le corps de Mistral, privé de toute magie et force, se désagrégea doucement. Regardant ses compagnons effrayés, elle leur sourit et leur souhaita de profiter de leur vie, car elle ne pouvait plus le faire. Et c’est ainsi que cette quatrième incarnation se termina par les cendres de la jeune femme s’envolant loin de ses compagnons, son âme toujours piégé dans le monde mortel.

Enfin nous arrivons à sa présente incarnation. En cette vie, N’Mis est née dans le clan N, un clan Mi’quote, dans le monde de Hydaelyn. Ses parents étaient tous deux des mages assez reconnus dans le clan et ils fondaient beaucoup d’espoir en leur fille qui étaient née avec un potentiel magique assez incroyable pour une Mi’quote du Soleil. Sa mère était une Mage Noire et son père un Mage Blanc. Aussi une fois son entraînement achevé, elle serait une Mage Rouge reconnue. Mais rien ne peut arriver tel que chacun le souhaite, n’est ce pas ? Se cachant de sa famille et de son clan, la jeune fille étudia l’art de la guerre avec l’aide de ses visions qui se faisaient fréquente du fait de son entraînement de magie. Afin de concilier ses parents avec ses ambitions, elle décida d’associer ses enseignements magiques et de combat afin de créer son propre style de combat. Ainsi elle espérait pouvoir éviter tout conflit avec ses parents. Mais ne l’ai-je pas déjà dit ? L’avenir ne peut jamais se dérouler comme souhaité.

A l’âge de sept ans, alors que l’enfant grandissait, sa magie avec elle et sa force dans son cœur, un drame survint. Ses parents trouvaient que la jeune N’Mis était un peu trop forte pour une mage ordinaire. Non pas en termes de force psychique mais en force physique. Aussi cherchèrent-ils la réponse et elle ne fut pas dure à trouver. Prise en flagrant délit, la petite dut s’expliquer. Et contrairement a ce a quoi elle s’attendait ses parents trouvèrent cela choquant, ils le prirent même comme une trahison. Aussi, alors que le châtiment de la tribu pour une trahison était l’exil, les parents décidèrent de recourir à une méthode bien plus brutale. Ils gardèrent le secret et quelques jours plus tard, exécutèrent la punition. Allant en mer prétextant un exercice, les parents et la jeune N’Mis Nastral, tel était le nom de sa famille, prirent un petit bateau eux trois. Alors que la jeune file s’entraînait a la manipulation de l’eau, sa mère lui envoya un puissant sort de feu dans le dos. Brulant au premier abord, l’enfant sauta finalement dans l’eau. Mais son père utilisa la magie de vent afin de propulser l’embarcation vers la côte abandonnant leur fille dans la mer. Une telle épreuve pour une enfant était de prime abord impossible. Entrant dans une sorte de transe, la jeune fille utilisa sa magie afin de la mener jusqu’à la côte. Elle dériva pendant une journée avant de se retrouver non loin de son village. Sortant de sa transe, affaiblie et perdue, elle prit le chemin vers son clan. Mais alors qu’elle arrivait, elle put voir que ses parents feignaient le deuil annonçant que leur enfant était morte alors qu’elle manipulait la magie. Blessée, déçue et en colère, l’enfant s’enfuit aussi loin que pouvait la porter ses maigres jambes. Elle courut, courut a en perdre haleine et jusqu’à s’effondrer de fatigue a près d’un jour de marche de son village.

Alors qu’elle était évanouie, elle fut récupérée par un groupe de gens se dirigeant en direction d’une ville se nommant Limsa Lominsa, dans la région d’Eorzéa. Elle ne fut réveillée que lorsque le bateau arriva au port de l’immense ville. Emergeant doucement de son coma, l’enfant remarqua vite le tangage de son embarcation et alors qu’elle pencha la tête elle vit l’océan. Et une peur panique s’empara d’elle. Le navire n’était même pas amarré qu’elle sauta du pont sur les quais et elle s’enfuit aussi loin que possible de l’eau. Elle ne s’arrêta qu’une fois arrivée dans un restaurant qui est également le siège de la guilde des aventuriers de Limsa Lominsa. Et c’est ce jour qu’elle rejoignit la guilde de Limsa Lominsa. Et même si elle ne s’approcha plus jamais de l’eau, elle sut s’habituer a l’odeur de l’océan et au bruit des vagues. Mais elle restait tétanisée a chaque fois qu’elle affrontait un monstre aquatique, l’eau étant devenue chez elle un sérieux handicap. Elle profita tout de même de son entraînement magique et de ses souvenirs de combat pour affronter les dangers.

Et aujourd’hui, à l’aube de ses 27 ans, elle fit la découverte d’une étrange arche de pierre qui dégageait une sensation magique qui lui semblait familière. Et alors qu’elle s’en approchait, une vague de magie l’en aspira et l’envoya voyager et vivre de nouvelles aventures dans un monde qui lui était nouveau. Et peut être allait-elle se faire de nouveaux amis, si je peux me permettre de le dire de cette manière. De nouveaux compagnons serait plus exact.


Parlez-nous un peu de vous, joueur !

Prénom et/ou pseudonyme : Encore, Encore et toujours Kusa Very Happy.
Âge : J’ai eu 21 y’a a peine une semaine
Disponibilité : Tous les soirs de la semaine actuellement. Sujet a changement.
Comme nous avez-vous trouvé ? Si je vous dis que je suis un Fonda, vous me croyez ?
Les mots codes * : Combien de fois faut-il le dire ? On n’ordonne pas un Fonda !
Votre expérience RP ? Assez longtemps pour dire que j’en fais depuis la moitié de ma vie. 13 ans d’expérience pour la précision.
Question subsidiaire... Cookies ou donuts ?! Encore une fois, Crêpes et Cidre, forever.

Revenir en haut Aller en bas
Fáfnir

Grand Dragon qui des fois crache du Feu !

Grand Dragon qui des fois crache du Feu !

Messages : 584
XP : 10056
Date d'inscription : 06/07/2017
Age : 37
Localisation : Devant mon Fruit
avatar

MessageSujet: Re: N'Mis Nas'Tral ou Mistral la réincarnée   Mar 20 Mar - 14:12

Bonjour et rbienvenue sur Crystalized Destiny !



Aaaaaah un personnage d'Hydaelyn, enfin même si elle a eu d'autres vies ailleurs ! En tout cas ça lui fait une histoire fort intéressante et ça donne envie d'en savoir plus !
Juste un petit détail à se rappeler par contre. Comme elle est une Miqo'te de la Tribu du Soleil, Nas'tral n'est pas un nom de famille à proprement parler, c'est le prénom de son père, N'nastral Nunh (ou N'nastral Tia s'il a été défié et qu'il a donc perdu son rang). ^^
Mais peu importe, c'est juste si elle vient à en parler. Razz

En attendant bein tu n'as plus qu'à faire ta fiche et démarrer le rp !


Présentation validée !


Et bon rp !
Revenir en haut Aller en bas
http://crystalized-destiny.forumactif.com
 
N'Mis Nas'Tral ou Mistral la réincarnée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De retour au mistral BAGARRE GENERALE Entre vieux!
» Mistral défis #1 : La cavale du mistral !
» Mélanie quitte le bar du mistral [PV Thomas]
» L'AIOLI "BILINGUE"....
» EPITAPHES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crystalized Destiny :: Règlement, explications, vie du forum :: Les citoyens des mondes :: Fiches validées-
Sauter vers: