Forum rp sur les univers de Final Fantasy VII, VIII, IX, X, XI, XII, XIII et Valkyrie Profile.  
AccueilRechercherPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kisaki Sora [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Kisaki Sora

...

...

Messages : 6
XP : 4
Date d'inscription : 05/02/2018
Age : 26
avatar

MessageSujet: Kisaki Sora [Terminé]   Lun 5 Fév - 19:30

Le nom de votre personnage



Prénom : Kisaki
Nom : Sora
Date de naissance / Âge : 14 avril / 18 ans
Monde d'origine : Autre
Lieu de naissance : Japon
Allégeance : Indépendant
Rang : Aucun
Provenance avatar : Infinite Stratos - Tatenashi Sarashiki



Miroir Ô Miroir, montre moi ce personnage !


La chevelure courte de Kisaki est d'un bleu clair doux et agréable à regarder. Elle a souvent les cheveux semblant aller dans n'importe quelle direction, mais elle les coiffe tout de même régulièrement afin qu'ils aient un minimum d'ordre. Ses yeux quant à eux sont d'un rouge profond qui laisse souvent aux gens une impression de chaleur et de confiance qui pousseraient presque les gens à la suivre partout où elle irait. Ils sont d'ailleurs souvent en train de fixer ceux des autres, comme si elle pouvait lire dans leur âme, c'est sa façon de démêler le vrai du faux quand elle interroge un suspect dans une affaire concernant l'école. Il arrive même qu'elle joue le gentil flic méchant flic afin de faire avouer plus facilement la faute à l'élève suspecté du crime commis dans l'académie.
Quand elle terminait une affaire, Kisaki avait l'habitude de déployer son éventail afin d'afficher des mots sur le papier, comme "félicitations" ou "affaire classée" selon la situation. Si personne ne la voit écrire dessus, c'est parce qu'il s'agit d'une technique ancestrale de la famille Sora, personne n'en a encore percé le mystère. Pour sa bouche, ses fines lèvres dénuées de rouge sont souvent arrondies vers le haut, un fin sourire affiché sur sa figure. En effet, le sourire est le plus court chemin vers la confiance, ce pourquoi elle penche rarement le sourire vers le bas, parce qu'en plus de ça c'est une attitude qui déstabilise l'ennemi.

Son uniforme principal est constitué de plusieurs éléments. Une chemise blanche la recouvre en premier, agrémenté d'une cravate d'un jaune discret et chaleureux. Mais peu de gens ont l'occasion de voir en entier sa chemise car elle est bien vite recouverte d'une veste d'uniforme d'un jaune pâle. Son col est noir bordé d'une ligne rouge sur l'extérieur, la même chose que sur la jupe blanche pour un souci d'assortiment. Elle s'ouvre d'ailleurs sur le côté par une paire d'attaches au niveau de sa poitrine qui la maintient serrée même dans les mouvements plus brusques. Un peu plus bas, elle enfile un pantalon fin du même rouge profond que ses yeux, il met en valeur ses jambes ainsi que le reste. Ses pieds sont recouverts d'une paire de chaussons académiques qui lui permettent de marcher parfois rapidement sans se fouler la cheville. Concernant sa tenue de pilotage, elle est un peu plus simplement constituée : une sorte de juste-au-corps noir élastique qui laisse libres ses jambes et bras pour enfiler son IS et le manier sans déraper, agrémenté d'un semblant de mini-jupe pour donner un peu de légèreté, même si ça ne voile rien de dénudé.

Concernant ses aptitudes physiques, ce qui est clairement dominant c'est la vue qui est supérieure à la moyenne. Pas assez bonne pour apercevoir une fourmi à cent mètres, mais assez pour remarquer des détails là où peu de gens ne remarquent rien même en faisant un peu attention. Le reste de ses sens est normal, rien d'au-dessus de la moyenne, mais elle n'est pas pour autant à sous-estimer. Ce qui est en revanche très développé, c'est son agilité, même si la force pèche, sa vitesse lui permet facilement d'arriver sur les lieux d'un conflit quelconque avant qu'il dégénère. Sa force aux jambes et aux bras restent élevés car c'est une pilote d'IS,
mais c'est souvent insuffisant pour faire barrage ou percer les défenses les plus solides. En revanche la lance qu'elle manie lui permet cette dernière action un peu plus facilement qu'avec des armes à feu.
Asseyez-vous sur le divan et parlez moi de vous !


Premièrement, ce qu’on remarque chez Kisaki c’est son optimisme à toute épreuve. En effet, son sourire est plus difficile à effacer que du rouge à lèvre sur une glace ou du feutre sur un tableau noir. C’est avec lui qu’elle transforme le grand mal en moindre mal, du moins c’est l’impression qu’elle cherche à donner. Quand elle est face à un conflit quelconque, elle essaye tant bien que mal de se mettre à la place du coupable certain pour qu’il avoue son crime pour se soulager d’une torture mentale qui le fait résister inutilement. C’est sûrement quelque chose que les gens peuvent qualifier d’instinct maternel car elle préfère chérir que guérir, ce que certains ne comprennent pas.

En revanche, on note aussi une touche d’égocentricité dans son comportement. Kisaki a toujours l’habitude de tout comparer à elle pour rassurer ses amies comme les suspectes, afin de les rassurer. Cependant il arrive que ça ne fonctionne pas car elle ombragerait ces personnes plus qu’elle les rehausserait. Par chance il ne lui arrive pas souvent d’abandonner, alors elle essaye de se rattraper par la suite en changeant d’argumentation. C’est quelque chose qu’on n’ose jamais lui reprocher parce qu’au final c’est pour le bien de son entourage, si c’est un défaut c’est sûrement un des plus discrets, seuls les plus concentrés s’en rendent compte.

Ensuite, ce qui définit la demoiselle, c’est beaucoup de perversité, malgré que ce soit subtil la plupart du temps. Même dans une académie principalement féminine, il lui arrive de s’inviter dans les chambres vides dans les dortoirs afin de se mettre plus en valeur. Ainsi elle espère donner un peu plus d’elle-même, pensant que ressortir des phrases typiques du couple aurait une chance de fonctionner avec des filles. Par chance c’est une technique qui porte ses fruits, car en tant que présidente du conseil elle peut facilement justifier ça par un désir de dévouement envers ses élèves chéris, et ça suffit pour convaincre quiconque.

Enfin, ce qui est un peu plus agréable, c’est que Kisaki sait soigner ses entrées et ses sorties. Même si on pourrait lui reprocher d’attendre le coup de grâce pour intervenir, elle préfère ça à un combat entier en duo. Ainsi il lui arrive souvent d’attendre un moment critique pour accentuer l’héroïsme dont elle fait preuve au moment de son entrée, et devenir de cette façon un symbole de force et de conviction. Certaines mauvaises langues diraient que c’est lié à son égocentrisme, mais en réalité elle fait surtout ça pour gagner l’effet de surprise et avoir une chance de porter un coup fatal à l’ennemi.

C'est écrit dans votre karma...


Depuis toujours, la réussite était le mot d’ordre dans la famille Sora. Kisaki n’était clairement pas la première à hériter de cette bénédiction, ses parents étaient un exemple dans le domaine de la réussite. Ils étaient homme d’affaires et avocate, deux métiers réservés aux plus entreprenants et aux plus ambitieux. Même si certains ne voyaient pas le travail de la mère très bénéfique car elle pouvait libérer des criminels, mais si la police faisait mal son travail c’était son erreur, un criminel était innocent tant qu’elle n’avait pas prouvé le contraire. Quand Kisaki naquit dans cette prestigieuse famille, les attentes étaient nombreuses, malgré son jeune âge. Avec tout l’argent qu’ils amassaient ensemble, ses parents avaient largement de quoi la faire vivre en plus d’eux deux.

En tant que fille, son avenir était déjà tout décidé : elle allait devenir pilote d’IS, ou Infinite Stratos. Il s’agissait d’un exosquelette que les bras et jambes enfilaient afin d’accroître de façon énorme la force et la portée des pilotes, en plus de leur permettre de voler. Leur énergie était bien sûr épuisable, mais leur endurance était souvent telle que les combats pouvaient s’éterniser. Bien sûr les affrontements ne l’étaient jamais vraiment car chacun faisait en sorte d’acculer son adversaire dans ses retranchements, sont ça pouvait aussi s’achever très vite. Tout dépendait du talent, de la maîtrise et des réflexes pour piloter ces IS, sans compter que c’était réservé au sexe féminin dans beaucoup de cas. Les pilotes s’entraînaient dans l’académie IS située au Japon, là où des représentants de nombreux pays se réunissaient pour se perfectionner ensemble. Au fil de l’année, les pilotes les plus chevronnées finissaient par développer un tel talent qu’on leur offrait un IS personnalisé selon l’identité de la pilote en question. C’était un privilège qui serait offert à Kisaki si jamais elle parvenait à bluffer ses professeurs.

Comme tout le monde elle débuta en première année, fortement recommandée par ses parents influents. Mais elle ne souhaitait aucunement bénéficier d’un traitement de faveur, car ça se verrait tout de suite et on risquait de la jalouser. Ainsi elle passa sa première année à s’entraîner avec des IS standards pour arriver au niveau minimum pour obtenir un personnalisé. Même si Kisaki y pensait rarement, l’idée de réfléchir aux performances d’un IS personnel ne la quittait jamais vraiment. C’était son but depuis son entrée à l’académie, non seulement pour rendre fiers ses parents mais pour sa propre fierté. Bien qu’elle ne soit pas spécialement avide de pouvoir, elle trouvait l’idée de représenter l’élite séduisante et comptait tout faire pour impressionner ses professeurs afin qu’ils cherchent à en faire une représentante du Japon.

Il ne fallut cependant pas beaucoup de temps pour que les efforts de la demoiselle finissent par payer dans l’académie. Mis à part sa quête d’IS personnel, Kisaki avait tout mis en place pour sa candidature comme présidente du conseil des étudiants, un post très élevé. Il allait de soi que dans l’école elle était considérée comme une pointure, mais qui n’agissait pas comme tel car elle se dévouait avant tout à la population de l’académie. C’est ainsi qu’on l’élit à ce poste très important, elle avait su se montrer convaincante en évoquant le métier de ses parents, parlant de marcher sur leurs traces en prenant la défense des victimes trop intimidées pour parler. Elle promettait aussi d’améliorer la gestion des budgets des clubs de sport dans l’académie afin de peut-être permettre de meilleurs équipements.

Avec les mois, la jeune fille devint rapidement une des premières à obtenir son IS personnalisé parmi les nouvelles cette année. Bien sûr elle avait déjà réfléchi aux particularités de sa machine, elle maîtrisait déjà plusieurs types d’armes avec des IS standards. C’est vers la fin de l’année qu’elle fut autorisée à piloter son propre IS, un modèle particulièrement avancé qui mêlait des nanomachines à de l’eau. Avec lui, elle était capable de bien des types d’attaques, que ce soit des clones d’eau, des tourbillons pour repousser les gerbes de projectiles, des dômes protecteurs, ou encore d’infiltrer l’armure ennemie avec de la brume dans les lieux les plus confinés. Pour elle c’était comme un rêve qui se réalisait, elle avait enfin l’occasion de ne faire qu’un avec son IS et d’aider les forces de l’ordre à contrecarrer les criminels armés de leur IS bien à eux.

Déjà en deuxième année, présidente du conseil étudiant et pilote d’IS personnalisé, Kisaki était un modèle de progression pour tout le monde, et mis à part les autres à bénéficier de ce privilège, tout le monde la respectait pour sa réussite. Elle ne pouvait pas prétendre être constamment au service de son école, agir correctement, ou détenir la vérité absolue, mais son poste lui permettait un minimum de marge d’erreur. Après tout c’était un être humain comme tout le monde, et il arrivait qu’elle fasse preuve d’orgueil par moments, mais c’était justifié. Après tout seuls les élèves de troisième la surpassaient en combat, tout le reste avait assez de respect pour elle que pour permettre des écarts de conduite. Dans tous les cas elle avait montré à tout le monde qu’elle comptait assurer comme ses parents, ne serait-ce qu’en devenant représentante du Japon. Mais avant ça, il allait falloir qu’elle fasse ses preuves afin de mériter le titre de championne du Japon, même contre les élèves d’années supérieures.

Cependant, lors d’une de ses missions principales, un incident se produisit. Alors qu’elle poursuivant un pilote d’IS illégal dans le ciel, Kisaki essuya une violente explosion alors qu’elle traversait un nuage. Elle tomba alors dans la mer, essayant tant bien que mal de récupérer son équilibre perdu pour remettre en marche les réacteurs pour diminuer la vitesse de chute. Ce fut toutefois suffisant pour l’assommer à cause de l’impact avec l’eau, lui faisant perdre connaissance. Quand elle se réveilla après plusieurs heures, crachant de l’eau de mer, elle se rendit compte qu’elle se trouvait sur une plage inconnue, elle semblait avoir dérivé très loin. Son IS semblait endommagé, mais au moins elle était en vie et pouvait rejoindre la civilisation. Après tout, là où elle avait atterri, il semblait y avoir beaucoup de technologie, ça se voyait de loin, mais elle n’avait jamais rien vu de tel. Son nouveau but fut alors de restaurer sa machine afin de retrouver sa réputation de combat, car pour le moment elle ne pouvait pas faire grand-chose si des criminels s’en prenaient à elle.


Parlez-nous un peu de vous, joueur !

Prénom et/ou pseudonyme : Akuma
Âge : 25 ans
Disponibilité : 8/10
Comme nous avez-vous trouvé ? Discord
Les mots codes * : [Validé par Kusanagi]
Votre expérience RP ? six ans environ, tous genres
Question subsidiaire... Cookies ou donuts ?! Cookies

* Information obligatoire
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi

Sac à main

Sac à main

Messages : 300
XP : 10001
Date d'inscription : 09/07/2017
Age : 21
Localisation : Démêle ses têtes
avatar

MessageSujet: Re: Kisaki Sora [Terminé]   Sam 10 Fév - 15:02

Bonjour et bienvenue sur Crystalized Destiny !



Tout d'abord bienvenue sur le forum. Ensuite, je dois reconnaître que ta présentation est de bonne qualité. En tout cas j'ai envie de connaître la suite de l'histoire de Kisaki. En espérant avoir vite de nouvelles informations.


Présentation validée ! Et bon RP !


Revenir en haut Aller en bas
Kisaki Sora

...

...

Messages : 6
XP : 4
Date d'inscription : 05/02/2018
Age : 26
avatar

MessageSujet: Re: Kisaki Sora [Terminé]   Sam 10 Fév - 15:03

La suite ? La prez est terminée, j'attends la notation finale
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Kisaki Sora [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kisaki Sora [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It may be a good day... for one of us | Kairi & Sora | Terminé
» petit inventaire des techniques de Sora Shizen
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» [Validée]sora shizen, marine de son état, rêveur persévérant et fouteur de merde [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crystalized Destiny :: Règlement, explications, vie du forum :: Les citoyens des mondes :: Fiches validées-
Sauter vers: